Et puis on a sauté ! | cie de Louise

Et puis on a sauté @ Les Carmes 18-11

(c) Mathieu Edet

_ Sortie en famille – Théâtre
Samedi 18 novembre | 20h00

Tout public, dès 8 ans
Durée : 1h
Tarifs « Sortie en famille » : 10€ (plein), 6€ (réduit), 4€ (RSA)

Deux enfants s’ennuient pendant la sieste. À l’étage en dessous les parents, divorcés, parlent planning. Pourquoi les parents sont-ils toujours occupés à autre chose qu’à passer du temps avec leurs enfants ?

Puisque c’est comme ça, il va falloir attirer leur attention et pour cela quelle meilleure idée qu’une énorme bêtise. Aussitôt dit, aussitôt fait. Ils décident de s’échapper de ce temps calme et escaladent la fenêtre de leur chambre avec une corde à nœuds composée de draps de lit. Patatras, la corde cède et les voici tous deux emportés dans la chute. Seulement, ils n’atteignent pas le sol mais tombent dans un trou noir de l’espace-temps, avec comme seule interlocutrice une fourmi qui leur apprend les règles du jeu. Soit ils parviennent à remonter dans leur chambre avant que leurs parents n’ouvrent la porte de leur chambre, soit…
Ce voyage initiatique les fera grandir d’un coup et leur permettra de se questionner sur la relation avec leurs parents, leur confiance et leur inquiétude face à la vie, la mort, l’amour, l’avenir. 

_ Atelier
Samedi 19 novembre de 10h à 12h

Atelier « Discutons et pique-niquons » Temps d’échange à visée philosophique avec Les Francas de la Charente autour du spectacle « Et puis on a sauté ! »

Pour les familles (dès 8 ans)
Gratuit sur réservation

Distribution : Texte Pauline Sales • Mise en scène Odile Grosset-Grange • Assistant à la mise en scène Carles Romero-Vidal • Interprétation Camille Blouet, Thomas Guené en alternance avec Damien Zanoly Voix des parents, fourmi Odile Grosset-Grange, Xavier Czapla, Jérémie Morizeau Scénographie Stephan Zimmerli et Marc Lainé • Lumière et régie générale Erwan Tassel • Accessoires et assistante scénographie Irène Vignaud, Costumes Séverine Thiebault Construction, peintures et coutures du décor Thierry Pinault, Yvonnick Bousso, Sophie Lucas, Laurence Raphel et Catherine LecorreMentions obligatoires : Direction de production : Caroline Sazerat-Richard, Chargées de production : Emilienne Guiffan, Mathilde Göhler, Diffusion : Caroline Namer Presse : Elektron Libre – Olivier Saksik, Production : La Compagnie de Louise, Coproduction : Théâtre de La Coupe d’Or – Scène conventionnée de Rochefort ; La Coursive- Scène Nationale de La Rochelle ; L’Agora – Théâtre de Billère ; L’Odyssée – Scène conventionnée de Périgueux ; le réseau « accompagner la création jeune public/Cie Florence Lavaud – Chantier Théâtre » ; Théâtre de Gascogne – Scènes de Mont de Marsan ; L’OARA ; Centre culturel La Caravelle à Marcheprime ; Théâtre d’Angoulême – Scène nationale, Bourse à l’écriture dramatique : L’OARA, Avec l’aide et le soutien à la résidence de : La Minoterie – Dijon ; Théâtre de La Coupe d’Or – Scène conventionnée de Rochefort ; La Coursive – SN de La Rochelle ; Théâtre d’Angoulême – Scène nationale ; La Ferme du Buisson – SN de Noisiel ; Le Théâtre de Gascogne – Scènes de Mont de Marsan, Avec le soutien à la création de : DRAC Nouvelle Aquitaine – site de Poitiers La Compagnie de Louise est soutenue pour son projet par La Ville de La Rochelle, Le Département de la Charente-Maritime, La Région Nouvelle-Aquitaine et le Ministère de la Culture – DRAC site de Poitiers
scroll-to-top