Logo site
Saison 2017/2018

Les Carmes, Salle de Spectacles * Expositions * Cultures *
La Rochefoucauld (16)

Tricoté Main Théâtre

Enfermée j’ai fait le serment de vivre fièrement. Tempérament ardent, libre même en enfer, mes poèmes au firmament.

Le remède à l’enfermement, aux enfermements au sens large, est la lutte. Elixir est la fermentation subtile de ce combat, Comme est distillé un remède. Le sac de frappe attaqué généreusement pendant le spectacle symbolise cette volonté de ne pas se laisser abattre, envers et contre tout. Ne rien lâcher, ne pas être lâche. Les slams de Audrey Chenu viennent expliciter la force de refus de la bêtise. Mais le slam est solitaire, et notre humanité vient d’être ensemble. Ainsi les musiciens sont les sparring partenaires de la boxeuse. La musique vient soutenir ces poésies jetées face à des histoires toxiques. Elle accompagne, elle prolonge, elle parfume, instille et distille. Une slameuse Une chanteuse guitariste un DJ
Un trio poétique musical sur l’enfermement, dans le sens où ce qui nous enferme est ce qui nous contraint. On peut citer quelques grilles d’analyse classiques : la famille, la prison, la société, … mais aussi quelques grilles plus fines : les rôles, les genres, la transmission, … et des grillons : l’amour, les enfants,… Les textes sont pour la plupart issus du recueil de slam « Est Qui Libre / Qui Est Libre » de Audrey Chenu.

Distribution :
Mise en scène & scénographie : Jean-Matthieu FOURT
Slam, rap, textes & boxe : Audrey CHENU
Guitare, percussion & chant : Samia DIAR
Scratches & Djing : Junkaz LOU